Le Crips investit pour le dépistage du VIH/sida avec un camion dédié au Trod !

Parce que le dépistage est un outil indispensable à la lutte contre le VIH/sida, le Crips a investi dans l’achat d’un camion aménagé pour le Trod (test rapide d’orientation diagnostique).

Le dépistage par Trod, qu’est-ce que c’est ?

Le Trod est l’une des quatre méthodes de dépistage du VIH/sida existantes à ce jour, avec le dépistage en centre gratuit d’information de dépistage et de diagnostic (CeGIDD), le dépistage en laboratoire d’analyses médicales et l’autotest (vendu en pharmacie).

Sa spécificité ? Sa rapidité ! Il faut en effet compter 15 minutes environ pour connaître son statut sérologique par le biais de cette méthode. Le Trod peut être réalisé par des associatifs habilités (au sein de structures fixes ou d’unités mobiles) et aussi par des professionnel.le.s de santé.

Réaliser un dépistage de proximité en partenariat avec d’autres associations

Si parmi les associations pratiquant le Trod certaines disposent d’unités mobiles pour réaliser un dépistage de proximité (comme AIDES, HF Prévention, etc.), d’autres n’ont pas les moyens de faire l’acquisition d'un véhicule pour intervenir sur le terrain. C’est à ces dernières que le Crips souhaite venir en aide, grâce à un partenariat dans lequel il s’engage à mettre à disposition son véhicule ainsi que deux personnes habilitées au Trod. L’intérêt d’une camionnette est en effet d’aller à la rencontre des publics vulnérables (hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, migrant.e.s, travailleurs.euses du sexe, transexuel.le.s) et isolés de centres de dépistage.

Un camion aménagé sur mesure

La camionnette Trod du Crips est composée de deux espaces de dépistage insonorisés. Un des espaces est accessible aux personnes à mobilité réduite

Interview de Laurent, en charge du projet « TROD ».

Comment se déroule une opération Trod "hors les murs" avec le Crips ?

« Nous stationnons d’abord la camionnette aménagée du Crips au sein de lieux stratégiques (c'est-à-dire où nous sommes susceptibles de rencontrer des publics vulnérables), puis nous proposons aux personnes de venir se faire dépister du VIH/sida. Nous les accueillons dans le véhicule et leur expliquons le déroulement du test. Nous en profitons pour vérifier leurs connaissances des modes de transmission et de protection du VIH. Nous abordons également les pratiques de la personne afin de l’aider à trouver une stratégie de prévention adaptée. Enfin, nous procédons au geste technique et informons les personnes du résultat de leur test.

  • Si le résultat est positif, nous lui proposons de l’accompagner afin de faire un test de confirmation (la confirmation est obligatoire car pour le moment il s’agit d’un Test Rapide d’Orientation Diagnostique) et de prendre rendez-vous avec un médecin spécialiste du VIH/sida.
  • Si le test est négatif, nous lui proposons de l’orienter vers des dépistages d’autres infections sexuellement transmissibles (IST) et des hépatites virales. »

Peux-tu nous rappeler les avantages de cette méthode de dépistage ?

« Le Trod, comme son nom l’indique, est une méthode de dépistage rapide. Elle ne nécessite pas de prise de sang, seulement le prélèvement de quelques goutes de sang au bout du doigt (ça ne fait pas mal !), et le résultat est disponible en 15 minutes environ ! Se dépister du VIH/sida par le biais de cette méthode est également anonyme et gratuit ! La personne vient sans rendez-vous et est prise en charge par un personnel formé et habilité qui l’écoute, l’informe, la rassure et l’oriente si besoin. »