Des actions de terrain pour le 1er décembre 2017

À l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida 2017, le BIP du Crips a sillonné l'Île-de-France pour des actions de prévention spéciales. Focus sur trois de ces actions : celle du 30 novembre, où notre équipe a rencontré Valérie Pécresse à l'Université Pierre et Marie Curie, et celles du 1er décembre qui se sont déroulées à Mantes-la-Jolie et aux Mureaux.

Jeudi 30 novembre :

Le BIP à l'Université Pierre et Marie Curie

L’équipe du Crips s’est chargée de sensibiliser les étudiant·e·s de l’Université Pierre et Marie Curie, à l’aide d’animations de prévention. Pour toucher au mieux ce public, l’équipe est allée dans l'espace de la vie étudiante de l’université.

Durant l’après-midi, Valérie Pécresse est venue à la faculté, et a découvert notre dispositif de prévention et celui d'HF Prévention, une autre association de lutte contre le sida. La présidente de Région a pu discuter avec des représentant·e·s du Crips, comme Jean Spiri (président) et Gabriel Féménias (directeur général). Elle a pu découvrir l’autotest, et a testé le game changer Virus War 2 à l'aide d'un casque de réalité virtuelle. Entourée de Vincent Roger (vice président du Crips) et de Florence Berthout (trésorière) notamment, elle a parcouru notre stand en consultant nos brochures (sur les bases du VIH/sida, ou encore sur les méthodes de dépistage). Tout au long de la visite, l'objectif d'une Île-de-France sans sida a longuement été évoqué.

Vendredi 1er décembre :

Le BIP à
Mantes-la-Jolie et aux Mureaux

Le 1er décembre, devant la gare des Mureaux, l’équipe du Crips, accompagnée d’étudiant·e·s en soins infirmiers, est allée à la rencontre des passant·e·s. À côté de notre stand, se trouvait un centre de dépistage mobile qui a accueilli près de 120 personnes au cours de la journée.

Nous avons proposé au public de participer à des animations de prévention et d'emporter avec lui des préservatifs et des brochures. Notre stand photo, sur lequel on pouvait poser avec des messages de lutte contre le sida, a eu beaucoup de succès. Interpellées, de nombreuses personnes se sont prêtées au jeu !

À Mantes-la-Jolie, l’équipe du Crips s’est chargée de sensibiliser un public plus jeune. Séparée en plusieurs petits groupes, l’équipe a informé du mieux possible ces jeunes. Là aussi des tests de dépistage anonymes et gratuits étaient proposés dans le cadre d'un village inter-associatif.

Pendant ces deux actions, l’équipe a pu parler à une centaine de personnes. Avec des outils comme « info intox », jeu lors duquel les participant·e·s doivent choisir si telle ou telle affirmation est vrai ou fausse, elle a donc réussi à informer le public de manière ludique, et attiré l’attention.