Prevagay : quels résultats chez les jeunes HSH ?

Les dernières données de cette étude (2015) soulignent le caractère préoccupant de la situation chez les jeunes HSH.

En effet, en France, le nombre de cas d’infections à VIH oscille entre 4% chez les moins de 25 ans et 6% chez les moins de 30 ans (un niveau plus élevé que dans d’autres villes européennes et en constante augmentation depuis 10 ans).

Il est à préciser que Prevagay étudiant uniquement la situation des HSH fréquentant des lieux de convivialité gay (tels que bars, saunas, backrooms), ses résultats ne peuvent être généralisés à l’ensemble de la population HSH, tant les modes de socialisation y sont en évolution.

Ainsi, les applications géolocalisées et sites de rencontre comptent parmi les nouveaux modes de socialisation utilisés par les jeunes HSH.

Les auteur·e·s de l’étude insistent sur la nécessité de développer de nouvelles actions en adéquation avec les habitudes de vie des jeunes HSH. Ils·elles recommandent également de poursuivre les actions d'incitation au dépistage et d'information sur le dispositif de prévention combinée au sein de cette population.