Entre 2010 et 2016, quelles évolutions de la contraception chez les 15-24 ans ?

Chez les 15-19 ans : un schéma contraceptif inchangé

Selon le Baromètre santé 2016, depuis 2010, les modes de contraception des 15-19 ans n’ont pas changé. La pilule est le premier contraceptif utilisé par cette tranche d’âge (44%), suivi du préservatif seul (29%) puis de l’association pilule-préservatif (16%).

Chez 20-24 ans : l’usage de la pilule est en baisse

Même si la pilule (52,6%) et le préservatif (18,6%) demeurent les moyens de contraception les plus utilisés par les 20-24 ans, on observe, depuis 2010, une diminution de l’usage de la pilule dans cette tranche d’âge (baisse de 7,5%). En 2016, 9,6 % de ces jeunes femmes ont remplacé la pilule par l’implant et 4,7 % d’entre elles l’ont remplacée par le DIU.

Ainsi l’implant devient le 3è contraceptif utilisé par les 20-24 ans derrière la pilule et le préservatif. L’usage de ce dernier a, par ailleurs, doublé entre 2010 et 2016 (de 9% à 18,6 %).

Pour répondre aux craintes et attentes des utilisatrices, le Baromètre santé 2016 préconise une mobilisation collective pour améliorer l’information des femmes passant notamment par l'actualisation régulière des connaissances et pratiques des professionnel·le·s.