Pour chaque action, des objectifs pédagogiques

Pour chacune des actions qui vont être mises en place, je vais définir des objectifs pédagogiques.

Un objectif pédagogique, qu'est-ce que c'est ?

Un objectif pédagogique correspond à ce que le public doit être capable de faire à la fin d'une action.

Par exemple :

  • A la fin d'un atelier d'éducation à la sexualité, les jeunes connaîtront les modes de transmission du VIH.
  • A la fin d'une animation sur la consommation de drogues, les jeunes auront identifié des stratégies pour résister à la pression du groupe.
  • A la fin d'un forum « santé », les jeunes auront identifié comme lieux ressources la consultation jeune consommateur et le CPEF.

Comment définit-on des objectifs pédagogiques ?

Des priorités et des objectifs sont définis au début de chaque projet.

Les objectifs pédagogiques concernent toutes les actions qui composent notre projet.

Par exemple :

  • je monte un projet dont l'objectif général est de favoriser les conditions d'accès à la santé des jeunes,
  • une de mes actions est de visiter le centre de santé de la ville avec un groupe de jeunes.

Mon objectif pédagogique peut concerner l'identification de lieux ressources sur la santé par les jeunes.

Pour la mise en place d'une action de type animation, atelier ou stand, l'objectif général de mon projet va me servir pour identifier les objectifs pédagogiques et donc le choix d'outils, d'activités à utiliser dans ce type d'action.

Par exemple :

  • je monte un projet dont l'objectif général est d'améliorer les relations filles-garçons dans l'établissement
  • une des actions de mon projet est l'accompagnement d'un groupe de jeunes à la création d'affiches sur la thématique de l'égalité par des temps de sensibilisation.

Mes objectifs pédagogiques pour les temps d'accompagnement de ce groupe peuvent concerner :

  • le développement d'une réflexion collective des jeunes sur les inégalités : à la fin des temps de sensibilisation, les jeunes auront échangé entre eux sur le concept d'égalité,
  • l'identification par les jeunes des inégalités dans leur vie quotidienne : à la fin des temps de sensibilisation, les jeunes seront capables de citer 2 ou 3 situations inégalitaires.

Si vous mettez en place une évaluation, vous pourrez ainsi facilement avoir des indices sur l'efficacité de votre projet.

Si l'on suit l'exemple précédent :

pour évaluer « l'identification par les jeunes des inégalités dans leur vie quotidienne », les jeunes peuvent être interrogés à l'oral ou par questionnaire en citant des situations inégalitaires de la vie quotidienne qu'ils ont identifiées.