Choisir et utiliser un outil lors d'une animation en éducation pour la santé

Cet article a pour but de vous aider dans le choix d'un outil pédagogique lors d'une action de prévention en éducation pour la santé.

Avant de choisir un outil, il est nécessaire de bien préparer son action en se posant quelques questions.

Pourquoi utiliser un outil ?

Les spécificités de l'utilisation d'un outil dans une action de prévention sont nombreuses :

  • attractif et ludique : l'outil permet d'acquérir des informations ou des compétences dans un contexte détendu et convivial
  • participatif : il induit une démarche participative (et non passive) : le destinataire est acteur de son apprentissage et mobilise des capacités d'autonomie et de responsabilité
  • interactif : il suscite l'échange et le débat, qui permet d'instaurer une dynamique de groupe

Qui est le public cible de l'action ?

Bien connaitre le public et son contexte de vie est un préalable indispensable à la mise en place d'une action

Il est nécessaire de se renseigner sur :

  • son âge/ son sexe
  • son contexte de vie : ses caractéristiques socioculturelles (origine, culture, religion, milieu familial) socioéconomiques (conditions sociales, conditions matérielles de vie) et géographiques (milieu urbain ou rural, présence ou absence d'un tissu de services sociaux et sanitaires)
  • son niveau de connaissance / ses représentations par rapport au sujet abordé
  • ses besoins et/ou attentes : est ce que la population a conscience de ce problème et est en attente d'une intervention ou d'aide ? (Cela aura une influence sur sa réceptivité par rapport à l'action)

Quels sont les objectifs ?

Définir des objectifs adaptés est une étape qui déterminera en partie la réussite de l'animation

L'analyse des caractéristiques et des besoins du public, permet de définir les objectifs de l'action. C'est à partir de ces objectifs qu'un choix d'outil pédagogique peut se faire.

Les objectifs pédagogiques :

Ce sont les objectifs concrets travaillés auprès du public lors de l'animation. Les objectifs pédagogiques d'une animation s'articulent autour de :

  • l'acquisition de connaissances : les modes de transmission du VIH / les modes de contraception / les drogues et leurs effets...
  • l'acquisition de savoir-faire, compétences : savoir mettre un préservatif/ savoir comment avoir recours à la contraception d'urgence / savoir comment réagir ou s'orienter après un risque sexuel...
  • l'acquisition de savoir-être, attitudes : faire réfléchir sur les représentations pour évoluer vers un changement de comportement / développer des aptitudes psychosociales et relationnelles...

Les objectifs pédagogiques doivent être clairement définis, adaptés au public, réalisables (pas trop ambitieux) et évaluables.

Les objectifs d'animation

L'animateur est également amené à définir des objectifs d'animation, qui seront décisifs pour le choix final de l'outil pédagogique (et de la technique d'animation qui lui est associée). Ils se déclinent en trois grandes catégories :

  • instaurer une dynamique de groupe : permettre de se présenter, de faire connaissance / favoriser un climat de confiance, une dynamique de groupe...
  • connaître le groupe et permettre à chacun de mieux se connaître : recueillir les besoins, les attentes / faire exprimer les représentations...
  • construire et produire avec le groupe : favoriser le débat, confronter les idées / solliciter des avis, évaluer...

Quel outil choisir ?

L'outil doit permettre de répondre aux objectifs pédagogiques et d'animation définis.

L'outil doit être adapté :

  • au profil du public : niveau de connaissances, vocabulaire utilisé, graphisme, illustration, règles du jeu
  • au contexte de l'animation : taille du groupe, en salle en extérieur, est-ce un lieu de passage, un lieu convivial et chaleureux propice à l'échange...
  • aux compétences de l'animateur : pour réussir son action l'animateur doit être à l'aise avec l'outil

Les critères pour sélectionner l'outil

Les caractéristiques d'un outil à prendre en compte sont :

le contenu

  • permet-il plutôt l'acquisition de savoirs ou le développement de savoir-faire ou de savoir-être ?  
  • le niveau de connaissances, le vocabulaire utilisé est-il adapté ?
  • les illustrations, le graphisme sont-ils pertinents ?

le type de support et son adaptation au public et au contexte

par exemple :

  • un court métrage dans une salle de classe
  • un jeu de plateau avec un petit groupe de jeunes
  • un quizz ludique dans un lieu de passage

L'utilisation de certains outils nécessite plus de compétences que d'autres :

  • les outils ludiques informatifs (type quizz, jeu de l'oie, ...) sont relativement faciles à animer.
  • d'autres outils (tels le photolangage, les jeux d'expression), dont le but est d'amener le public à exprimer des opinions, des ressentis, demandent des compétences pédagogiques et une expérience de terrain plus approfondies.

Mieux vaut utiliser un outil pédagogique simple que l'on maitrise bien, plutôt que certains outils plus complexes qui nécessitent une expertise.

Quelles compétences pour animer la séance ?

Les savoirs, savoir-faire et savoir-être à maitriser

Pour qu'une animation soit réussie, il est important que l'animateur ait conscience de ses compétences, mais aussi de ses limites. Cela lui permettra de choisir un outil pédagogique avec lequel il est à l'aise, tout en l'incitant à travailler ses lacunes pour améliorer ses compétences.

Ces compétences se déclinent en termes de :

Connaissances

  • de la thématique abordée
  • du public et de ses caractéristiques

Compétences en animation de groupe : l'animateur doit montrer des capacités à :

  • poser un cadre et le respecter
  • gérer un groupe, créer un climat de confiance et de respect mutuel
  • mener un débat et distribuer équitablement la parole
  • gérer les inattendus (personne qui "dérape", groupe peu participatif...)
  • reformuler et synthétiser ce qui est exprimé
  • relier l'information "théorique" à des exemples concrets

Savoir-être

  • attitude positive et de non jugement
  • distance face à ses propres représentations
  • aptitude à travailler sur les représentations et attitudes d'autrui
  • capacité d'écoute et de valorisation du public 

L'outil pédagogique n'est pas l'action, il n'est qu'un moyen : le choix d'un outil ne dispense pas d'une préparation de l'action (bonne connaissance de la thématique abordée, réflexion sur le déroulement de la séance, la façon dont l'outil va être introduit et utilisé...)

Un outil pédagogique n'est pas figé : il peut être adapté en fonction des besoins du public, du contexte, du sujet sur lequel l'animateur veut insister : certains éléments peuvent être sélectionnés, d'autres non.

Aller plus loin

Techniques d'animation en éducation pour la santé : fiches synthétiques/ CRES (Comité Régional d'Education pour la Santé), Languedoc-Roussillon, 2009

Sélections d'outils

Le Crips Ile-de-France vous propose des sélections d'outils pour mener des actions auprès de différents publics.