Des priorités et des objectifs pour mon projet

Savoir où l'on va

Le (mini) diagnostic réalisé nous permet de déterminer des priorités et les objectifs de notre projet.

Cette étape permet de mettre en lien les observations de terrain, les données chiffrées, les demandes des jeunes, les ressources à notre disposition, les demandes des équipes, etc.

Par exemple :

  • Si les professeur.e.s/formateur.trice.s de votre établissement ont l'impression que les jeunes consomment tous de la cocaïne, vous serez en mesure de leur rapporter que les consommations plus problématiques chez les jeunes concernent le tabac, l'alcool puis le cannabis.
    (voir Estimations 2014 des consommations de produits psychoactifs à 17 ans / SPILKA, S; LE NEZET, O; BECK, F; OFDT, 2015. - 6 p.)
  • Si les jeunes avec qui vous avez échangé disent être intéressés par une action mais en ont assez d'écouter des adultes donner leur point de vue, vous pourrez leur proposer de s'investir dans un projet de prévention par les pairs favorisant leur créativité.

Articuler les actions, une démarche de projet

Les priorités et objectifs constitueront le fil rouge de notre projet.

Une action ponctuelle doit être articulée avec un ensemble d'autres actions pour qu'elles aient un meilleur impact. Elles formeront ainsi votre projet.

Il faut déterminer des objectifs

  • pertinents (en adéquation avec les besoins de la population),
  • centrés sur le résultat,
  • réalisables (en tenant compte des contraintes)
  • évaluables (avec des indicateurs quantitatifs et qualitatifs).

Par exemple :

Si j'ai pour objectifs :

  • l'acquisition de connaissances par les jeunes,
  • le développement de compétences psychosociales (développement de l'esprit critique, compétences de communication, etc.),
  • l'identification des lieux et personnes ressources en matière de santé.

Je peux mettre en place un projet articulant différentes actions tout au long de l'année, du type :

  • Organiser un forum « santé » mobilisant les partenaires de ma ville.
  • Faire une visite du centre de santé de la ville avec un groupe de jeunes.
  • Travailler avec ces jeunes sur un article/affiche à propos de leur visite et racontant ce qu'on y fait.
  • Mettre en place des séances d'animation sur l'éducation à la sexualité auprès de chaque classe de jeunes dont c'est la première année dans l'établissement.

Ainsi, si je fais appel à des structures extérieures pour assurer des interventions dans mon lycée ou CFA, elles doivent être articulées avec les autres actions mises en place par l'équipe éducative ou d'autres partenaires : il s'agit de la démarche de projet.

Vous avez besoin d'aide ?

Le Crips vous accompagne dans votre questionnement et vous guide dans votre démarche.

Soutien méthodologique

Les chargées de projet en éducation pour la santé du pôle scolaire du Crips peuvent vous accompagner aux différentes étapes de votre projet.