Les consommations sur l'ensemble de la population française

Quelles substances sont les plus consommées en France? Par qui ? Voici quelques éléments de réponse.

Des usages différents selon les produits...

Données issues d'enquêtes 2010 2011 et 2014

Estimation du nombre de consommateurs de substances psychoactives parmi les 11-75 ans, en France, Baromètre santé 2014 (INPES) ; ESCAPAD 2014 (OFDT) ; ESPAD 2011 et HBSC 2010 (OFDT)

Les substances les plus consommées en France sont l'alcool et le tabac mais à des fréquences différentes : l'alcool est en majorité consommé de façon occasionnelle, en revanche le tabac est plus une substance consommée de façon quotidienne mais apparaît en légère baisse passant de 29% en 2010 à 28% en 2014. L'usage de la cigarette électronique est quant à lui plus restreint avec 26% des 15-75 ans l’ayant testée et 6% de vapoteurs (dont 3% de vapoteurs quotidiens). Concernant le sevrage, le Baromètre santé 2014 révèle que 29% des fumeurs quotidiens ont essayé d’arrêter de fumer dans l’année.

En 2014, 86 % des personnes âgées de 15 à 75 ans déclarent avoir bu de l’alcool au cours des douze derniers mois, avec un nombre déclaré de verres bus par semaine estimé à 5,5 en moyenne. Les jeunes sont plus nombreux que leurs aînés à avoir connu un état d’ivresse dans l’année : près d’un jeune sur deux (46 %) est concerné. 

Le produit illicite le plus consommé est le cannabis, 17 millions de français l'ont déjà expérimenté et 1,4 millions en font usage régulièrement.

Les autres produits concernent une part plus faible de la population : pour la cocaïne, 2,2 millions de français en ont fait un usage expérimental, pour l'héroïne 600 000.

La polyconsommation régulière des trois produits tabac-alcool-cannabis est rare, puisqu’elle concerne 1,8 % des hommes et 0,3 % des femmes âgés de 18-64 ans

...et selon le sexe

D'une manière générale, les hommes consomment plus que les femmes; le tabac étant le produit ou l'on observe peu de différence. En ce qui concerne l'alcool, comme en 2010, les hommes sont trois fois plus nombreux à en être des buveurs quotidiens (15 % contre 5 % parmi les femmes) et pour le cannabis, l'écart entre les deux sexes se creuse aussi.

En revanche, les médicaments psychotropes sont plus consommés par les femmes.

A consulter

Données du Baromètre santé 2014