VIH, vaccin préventif et vaccin thérapeutique

Depuis les débuts de l’infection à VIH, la mise au point d’un vaccin est un objectif de recherche prioritaire.
Un vaccin préventif permettrait d’éviter la contamination par le VIH. Mais ce virus oppose de nombreux obstacles à la découverte d’un vaccin efficace.
Les chercheurs travaillent aussi sur un vaccin thérapeutique qui aiderait le système immunitaire des personnes séropositives à combattre le virus.

En 2014,

  • en France, environ 6 600 personnes ont découvert leur séroposivité VIH ;
  • dans le monde, l’Onusida estime à 2 millions le nombre de personnes nouvellement infectées par le VIH.

> même si des traitements antirétroviraux (ARV) prolongent la vie des PvVIH,
> même si les ARV réduisent à moins de 0,5 % la transmission du virus de la mère à l’enfant en France et que plus de la moitié des femmes enceintes dans le monde ont aujourd’hui accès à ce traitement,
> même si l’on multiplie l’offre de dépistage, favorise l’accès aux soins ainsi que la prévention combinée,
l’épidémie de VIH/sida est toujours présente.

"Le vaccin est le seul moyen possible pour, à terme, parvenir à enrayer l’épidémie. La recherche d’un vaccin préventif contre le sida est une priorité." (Pr J.-F. Delfraissy)

Un dossier pour mieux comprendre

Périodiquement, les médias annoncent des avancées majeures dans la découverte d’un vaccin contre le VIH. Est-ce possible dans l’état actuel de la recherche ? Quelles sont les étapes des essais vaccinaux ? Quelle différence entre vaccin préventif et vaccin thérapeutique ? Pourquoi est-ce si compliqué de concevoir un vaccin contre le VIH ?
Ce dossier propose des éléments d'information pour mieux comprendre.

Etat des connaissances : mai 2016