Hépatite C : les bases pour comprendre

L’hépatite C est une infection virale due au VHC. Elle touche le foie et guérit spontanément chez une personne contaminée sur cinq. Mais chez les autres, après des années d’évolution le plus souvent silencieuse, l’hépatite C peut provoquer des lésions graves, cirrhose et cancer.

Un dossier pour faire le tour de la question

Dans le monde, on estime à 170 millions le nombre de personnes atteintes d’hépatite C. Chaque année, 3 à 4 millions de personnes sont contaminées par le VHC et près de 500 000 décèdent de maladies hépatiques en lien avec le VHC.

En France, environ 200 000 personnes souffrent d’hépatite C chronique dont 75 à 80 000 l’ignorent alors que les traitements actuels permettent de guérir l'hépatite C plus de neuf fois sur dix.

Chaque année, on compte :

  • 3 000 à 4 000 nouvelles infections par le VHC
  • 2 500 décès liés à une hépatite chronique C

La prévalence de l’hépatite virale C est inférieure à 1 % en population générale. Mais elle est très élevée chez les usagers de drogues, 44 % en moyenne.

De l'épidémiologie en Ile-de-France au traitement, en passant par les modes de transmission du virus et le dépistage, ce dossier fournit les principaux éléments d'information à connaître sur l'hépatite virale C.

Etat des connaissances : mai 2016