La réduction des risques en France

A cette question souvent posée : "une société sans drogue est-elle possible?" les sociologues, anthropologues, psychiatres, acteurs de terrain, médecins et autres professionnels liés au champ des drogues sont quasi unanimes, la réponse est non. C'est à partir de ce constat que naît la réduction des risques.

Il existe plusieurs définitions de la réduction des risques, en voici quelques unes :

  • Ensemble des stratégies dont l'objectif est de limiter les risques et les dommages sanitaires et sociaux dans un secteur spécifique de l'activité humaine. Source : L'aide mémoire de la RDR en addictologie (A.Morel)2012
  • La réduction des risques est une politique privilégiant des stratégies de soin et de prévention visant à limiter les risques sanitaires (infections notamment par le virus de l'immunodéficience humaine ou VIH et par les virus des hépatites B et C, etc.) et sociaux (exclusions, précarité, etc.) liés à l'usage de psychotropes et, particulièrement, des drogues illicites. Dictionnaire des drogues et des toxicomanies, Richard D, Senon JL et Valleur M, 2004
  • Ensemble des mesures mises en œuvre pour prévenir les contaminations par les virus du sida et des hépatites, mais également les problèmes et les complications découlant de l'usage et de la recherche de drogues. Principalement, il s'agit de prévenir les complications sanitaires liées à l'utilisation de la voie intraveineuse ou à l'injection de produits réalisée dans de mauvaises conditions d'hygiène (abcès, surdoses, septicémies).OFDT