L'action sur le système nerveux

Les substances psychoactives agissent sur le cerveau en modifiant l'équilibre du système nerveux, elles influent sur les émotions, le contrôle des mouvements, la confiance en soi.

Schéma d'un neurone (Drogues et dépendance Mildeca INPES, 2007)

Les neurones sont des cellules du système nerveux qui communiquent par des signaux électriques, ils se composent de plusieurs parties ; le corps cellulaire, les dentrites, l'axone et les synapses. (schéma ci-contre). 

L'influx nerveux passe d'un neurone à l'autre au niveau de la synapse, le message électrique devient alors chimique. Le neurone produit une molécule appelée neuromédiateur (comme la dopamine ou la sérotonine par exemple) qui traverse l'espace entre les deux neurones et se fixe sur des récepteurs spécifiques, c'est là que les drogues vont agir. 

Les drogues ont une caractéristique commune : elles agissent sur le circuit de la récompense et la stimulation de la libération de dopamine. Cette molécule crée l'illusion de bien être et engendre la dépendance.

Schéma d'une synapse (Drogues et dépendance Mildeca INPES, 2007)

Les produits psychoactifs agissent de plusieurs façons au niveau de la synapse.

  • La molécule du produit imite la molécule naturellement produite par le corps, prend sa place sur les récepteurs et produit le même effet mais de façon plus importante.
  • La molécule toujours de forme similaire se place sur le récepteur mais pour bloquer l'accès aux autres molécules.
  • Certain produit bloquent ou ralentissent les transporteurs (chargés de récupérer les neurotransmetteurs présents dans la synapse) la recapture n'ayant pas lieu les neurotransmetteurs restent en abondance.
  • le même résultat est produit avec certaines molécule qui suppriment l'activité d'enzymes chargées de détruire les neurotransmetteurs naturellement.

Dossiers complémentaires

Drogues

Consommation de drogues : Données chiffrées

Ces pages rassemblent une sélection de données pour connaître la réalité des consommations de substances psychoactives en France.