Les représentations liées à la sexualité des personnes en situation de handicap

Perception de la sexualité des personnes en situation de handicap

Pour de multiples raisons, elle est principalement perçue comme inexistante (angélisation et infantilisation de la personne handicapée), ou dérangeante, voire déviante.
Les professionnels et les proches ne sont pas épargnés par ces préjugés. Pour les personnes en situation de handicap, elle renvoie à la représentation de leur propre corps altéré, à la représentation de ce corps par les autres : comment peut-il être perçu comme un objet de désir ?
Prendre conscience de ces représentations collectives et individuelles est une première étape pour aborder la question de façon à la fois distanciée et humaine.

En 2001, Alain Giami est un des premiers à s'intéresser à la sexualité des personnes en situation de handicap mental et aux représentations qu'elles suscitent.
Dans un livre intitulé "L'ange et la bête", il livre les résultats d'une étude qu'il a menée auprès d'éducateurs et de parents de personnes handicapées mentales. Il étudie les représentations de la sexualité de la part des éducateurs et des parents, les représentations que chaque groupe attribue à l'autre, les régulations de la sexualité en institution et en famille, et enfin, la contraception et le désir d'enfant.

A consulter

Sur le handicap physique

Pour aller plus loin

Dossier complémentaire

Vie affective et sexuelle

Handicap et sexualité : aspects législatifs

Un dossier pour faire le point sur la législation en France concernant l'accès à la sexualité des personnes en situation de handicap.