Le traitement de l'hépatite chronique B

Le traitement de l'hépatite virale chronique B a considérablement progressé au cours de ces dernières années. Mais, s'il stabilise environ deux patients sur trois, il ne permet pas de guérir la maladie.

Les objectifs du traitement

  • Protéger le foie

Une personne atteinte d'hépatite chronique B doit arrêter de consommer de l'alcool et des médicaments potentiellement toxiques pour le foie. Il est recommandé de faire attention à son alimentation.

  • Contrôler la multiplication du virus

L'objectif du traitement antiviral est de diminuer ou de bloquer la réplication du virus de l'hépatite B (VHB) pour prévenir l'évolution vers la cirrhose et le cancer.

S'il stabilise environ deux-tiers des patients, ce traitement ne fait pas régresser la fibrose et/ou la cirrhose si elles sont installées. Il ne permet pas de guérir l'hépatite B chronique.

On dispose aujourd'hui de deux grands types de médicaments

  • L'interféron pégylé, qui provoque des effets secondaires importants
  • Les antiviraux de nouvelle génération, qui sont plus efficaces et entraînent beaucoup moins de problèmes de résistance et d'échec thérapeutique

Le traitement de l'hépatite B chronique est un traitement de longue durée (au moins un an) dont les résultats à long terme ne sont pas connus. Il demande une surveillance par une équipe spécialisée et des examens sanguins réguliers pour vérifier le fonctionnement du foie.

Pour aller plus loin