Polyconsommation : des usages à risques

Alcool, cannabis, tabac… chaque produit consommé est porteur de risques plus ou moins immédiats en fonction des usages ou des pratiques. Le fait d’utiliser ensemble plusieurs de ces produits multiplie les effets nocifs pour la santé.

L’été est très souvent le cadre de rencontres festives. Les terrasses, les parcs, les quais, l’espace public s’ouvrent à l’animation, aux échanges et aussi à la consommation de produits comme l’alcool, le tabac et le cannabis. Une règle est utile à rappeler : Attention aux consommations excessives surtout si celles-ci sont multiples. 

Pour que les jeunes puissent prendre soin d’eux et de leurs amis, voici quelques rapides conseils pour éviter une conduite véritablement à risques :

Éviter la polyconsommation

Il peut arriver de consommer plusieurs produits en même temps (alcool + cannabis ou cannabis + tabac, etc.). Tous les produits ne vont pas forcément ensemble. La consommation multiple de produits est à éviter car les mélanges augmentent les effets et accélèrent les risques. Espacer les prises, manger, s’hydrater sont des rappels importants. Car le fait de s’hydrater et de manger correctement permet de mieux gérer les effets des produits. En buvant de l’eau, par exemple, le cerveau est hydraté. Et cette hydratation évite les trous de mémoire et la « gueule de bois » le lendemain. 

Savoir anticiper

La rencontre festive, c’est un environnement particulier, une ambiance choisie, un temps de plaisir. Tout cela est à prendre en compte pour réussir ce moment. Le choix de sa consommation est partie intégrante de ce moment. C’est pourquoi pour consommer un ou plusieurs produits, il faut en avoir envie, se sentir à l’aise et être entouré de personnes bienveillantes et attentives. Il est nécessaire de se sentir en sécurité. Cela veut dire également savoir anticiper ses conditions de retour, surtout si la consommation a été excessive. Une sortie de fête consiste à prévoir de dormir sur place si besoin, rentrer à plusieurs à pieds ou en transports en commun, avoir quelqu’un de sobre dans le groupe pour conduire au retour.

Un verre ça va… trois…

Voici quelques éléments sous forme de slogan à rappeler de temps en temps : 

« Alcool + Volant = Tu rentres comment ? » 
« Tes amis tu les aimes, alors prends soin d’eux et repars avec eux »
« La polyconso, ça tombe à l’eau ! ».

On pourrait ajouter

« Un verre d’alcool, un verre d’eau » ou « Salade, tomates, oignons, c’est bon pour le bidon ».

 L’important est bien une question d’usage. 

Enfin, en cas de bad trip ou de coma éthylique, les numéros à connaître et à utiliser sont :

  • 112 (urgences)
  • 15 (Samu) 
  • 18 (pompiers).

Il est nécessaire aussi de parler de sexualité et de consentement quand on souhaite prévenir et réduire les risques liés aux usages de drogues. Le consentement doit être libre et éclairé, ce qui est difficilement le cas sous l’emprise de produits. Il est donc important de faire attention à ses désirs et limites, à son/sa/ses partenaires et aux personnes autour. 

Nous avons déjà abordé ce sujet lors de notre live du mercredi 20 mai :

Retrouvez nos contenus sur ce sujet sur

Instagram

@atelierprev

Youtube

atelierprev (Live les mercredis à 17h !)

Nous comptons sur vous pour diffuser l’information auprès des jeunes que vous accompagnez : qu’ils et elles nous suivent sur les réseaux sociaux.