CRIPS ÎLE-DE-FRANCE

Plan IDF sans sida : la construction du plan

Le 16 juin 2016, le Conseil régional d’Île-de-France s’engageait dans une démarche ambitieuse visant à mettre fin à l’épidémie du VIH/sida en Île-de-France d’ici 2030. C'était l’adoption du rapport « Pour une région Île-de-France sans sida ».

La région Île-de-France est la région la plus touchée par le VIH/sida.

En effet, le territoire francilien concentre 42 % des nouvelles découvertes de séropositivité pour 18 % de la population vivant en France. Plus de 50 000 patients sont aujourd’hui suivis pour une infection par le VIH dans les hôpitaux franciliens.

Plan Île-de-France sans sida : la construction du plan

C’est sur la base de ces constats, et en adéquation avec la stratégie de l’ONUSIDA et l’initiative des "Fast-Track Cities", que la Région Île-de-France a souhaité devenir la première région à faire sienne les objectifs du « 3x95 ». Ces objectifs qui doivent nous permettre d’atteindre, à terme, le « Zéro contamination du VIH » d’ici 2030.
 
Le 16 juin 2016, le Conseil régional d’Île-de-France s’engageait dans une démarche ambitieuse visant à mettre fin à l’épidémie du VIH/sida en Île-de-France d’ici 2030. C'était l’adoption du rapport « Pour une région Île-de-France sans sida ».

Dans ce document, le Conseil régional fait sien les objectifs onusiens du 3x95 qui vise à faire que :

95 %
des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut
95 %
des personnes vivant avec le VIH connaissant leur statut, reçoivent un traitement
95 %
des personnes sous traitement aient une charge virale indétectable

Le Plan IDF sans sida : tout savoir

  • Plan IDF sans sida : documents votés
    Plan IDF sans sida : documents votés
  • Actions réalisées
    Plan IDF sans sida : les actions réalisées
  • Axes prioritaires plan IdF sans sida
    Plan IDF sans sida : les axes prioritaires