Seniors & VIH : parcours de vies, parcours de soins

Vieillir avec le VIH, contrairement à certains préjugés tenaces, c’est possible et c’est même plus que possible : c’est aujourd'hui une réalité

Près de 40 ans après la découverte du virus du sida, les seniors vivant avec le VIH sont de plus en plus nombreux, tant en raison de l’amélioration des traitements et de la chronicisation de la maladie (avec donc une espérance de vie rejoignant celle de la population générale) que d’une infection tardive. 

  • En France, l’âge médian des personnes séropositives est de 49 ans. 
  • 50% des personnes séropositives ont plus de 50 ans (contre 8,5% en 1993) et 16% plus de 60 ans
  • Quant aux découvertes de séropositivité : 20% le sont chez des personnes de plus de 50 ans.

C’est pour cela que la question des personnes séropositives vieillissantes est considérée comme une priorité dans le plan « Pour une Île-de-France sans sida » et par l’ensemble des acteurs de la lutte contre le VIH/sida, notamment par le Crips Île-de-France, en tant que centre d’informations, de ressources et de formation. 

Les données précitées emportent avec elles bon nombre de questionnements très concrets que l’on peut diviser en deux axes : le parcours de vie des personnes âgées séropositives et leur parcours de soins. 

Afin de contribuer à une bonne information sur ces deux axes, nous avons produit un ensemble d’interviews sous format vidéo de personnalités travaillant sur ce sujet à retrouver ici 

Sur la base des avis des experts, nous avons produit un document d’information (1.1Mo) mettant en exergue sept enjeux spécifiques pour impacter positivement le parcours de vie et le parcours de soins des seniors vivant avec le VIH :

  • briser le tabou autour de la sexualité des seniors
  • repenser la place des aidants
  • fluidifier l’entrée en établissements d’accueil pour personnes âgées
  • lutter contre les discriminations
  • mieux articuler le parcours et acteurs de santé
  • améliorer la connaissance et la prise en charge de la fragilité et des comorbidités
  • individualiser le traitement


Pour consulter le dossier d’information  (1.1Mo)