CRIPS ÎLE-DE-FRANCE

FAQ - Mon fils ou ma fille fume du cannabis : que faire ?

Se forger sa propre opinion sur la consommation d’alcool, de tabac et de drogues illégales fait partie du processus de développement des adolescents. Les adolescents doivent apprendre à gérer ces expériences et ces observations.
N’oublions pas que l’attrait des adolescents pour l’alcool, le tabac ou les drogues illégales fait aussi partie de leur curiosité à faire de nouvelles expériences, de leur besoin de prendre des risques, de transgresser des règles ou de montrer leur appartenance à un groupe.

Les drogues à 17 ans : analyse de l’enquête ESCAPAD 2017

Les usages de cannabis


En 2017, près de quatre adolescents de 17 ans sur dix ont déjà fumé du cannabis au cours de leur vie (39,1 %). Cette prévalence est la plus basse jamais enregistrée dans l’enquête ESCAPAD. La baisse des usages de cannabis concerne l’ensemble des indicateurs : l’usage dans l’année passant de 38,2 % à 31,3 % et l’usage régulier, passant de 9,2 % à 7,2 %.

En 2017, l’âge moyen de l’expérimentation de cannabis chez les jeunes français de 17 ans est de 15,3 ans comme en 2014. Il en était de même en 2000, lors de la première enquête. Cette initiation au cannabis reste légèrement plus précoce chez les garçons que chez les filles (15,2 ans vs 15,4 ans).

Les usages problématiques de cannabis

Permettre aux parents de repérer précocement des consommations problématiques de cannabis chez leurs adolescents et les informer sur les risques d’une consommation fréquente est un enjeu important.

Différents outils d’autoévaluation de ces consommations existent. Ils peuvent fournir une première indication quant à un éventuel usage problématique. Néanmoins, ils ne doivent pas se substituer à un diagnostic médical.
Dans ce sens, l’observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) a développé le
Cannabis Abuse Screening Test (CAST). Il peut être utilisé comme outil d’autoévaluation de la consommation et se résume à six questions.

Conseils aux parents

Il est essentiel que vous adoptiez une position claire et ferme, tout en restant ouvert aux arguments avancés par votre adolescent. Vous lui donnez ainsi des repères qui lui permettent de s’orienter. C’est en discutant avec vous de sujets sur lesquels vous n’avez pas nécessairement la même opinion, qu’il met la sienne à l’épreuve, l’affine et acquiert de l’assurance.
Pour définir votre propre position, vous pouvez vous appuyer sur les lois de protection des mineurs du Code de la santé publique qui précise qu’il est interdit de produire, de vendre, d’offrir ou de consommer du cannabis ou tout autre drogues illégales en France.
Dans vos discussions avec votre adolescent, il est inutile de mettre uniquement l’accent sur les risques et les dangers liés aux produits. Cela constitue souvent un obstacle à un dialogue ouvert sur le sujet. Il est nécessaire que vous définissiez clairement votre position de parent sur ce qui est acceptable pour vous et ce qui ne l’est pas.

Au même titre que les drogues légales (alcool et tabac notamment), les stupéfiants peuvent être dangereux pour la santé. À cela s’ajoutent des risques de
poursuites judiciaires. Faciliter l’information sur les différents produits permet à votre enfant de mieux évaluer les risques liés à ses potentielles consommations (www.drogues-info-service.fr).

Les professionnels et structures ressources

En cas de consommation problématique, l'important sera de rester à l'écoute de votre enfant et de l'accompagner dans une éventuelle orientation vers des professionnels spécialisés. Par exemple, les consultations jeunes consommateurs (CJC) où un professionnel accueille les jeunes consommateurs ainsi que leur entourage afin de leur apporter une aide adaptée.

  • Lettre aux parents 3
    La lettre aux parents 3 : Parler avec les adolescents de l’alcool, du tabac ou de drogues illégales. (2160ko)
    Lien de téléchargement
    Lettre aux parents 3

    La lettre aux parents 3 : Parler avec les adolescents de l’alcool, du tabac ou de drogues illégales.

    Auteur: Création en partenariat avec Addiction Suisse et le Respadd

  • crips_logo_cjc2
    Les Consultations jeunes consommateurs
  • logo_drogues-info-service
    Drogues info service
  • crips_ecrans_carré
    FAQ - Mon fils ou ma fille souffre de harcèlement scolaire : que faire ?