CRIPS ÎLE-DE-FRANCE

FAQ - Mon fils ou ma fille souffre de harcèlement scolaire : que faire ?

On estime que le harcèlement à l’école touche entre 10 et 20 % des enfants. Pourtant, la majorité d’entre eux n’en parlent pas.
En tant que parent, pouvoir repérer et aider son enfant à mettre fin à cet harcèlement est primordial.

Définition

Le harcèlement scolaire est défini par le fait pour un élève ou un groupe d'élèves de faire subir, de manière répétée, à un ou une camarade des propos ou des comportements agressifs tels que moqueries, brimades, humiliations, insultes, etc.
Le harcèlement scolaire est grave. Il peut provoquer un mal-être chez la victime, visible notamment par de l'anxiété, une chute des résultats scolaires, voire de la dépression.

Que dit la loi ?

La loi punit le harcèlement scolaire, mais aussi les violences scolaires et la provocation au suicide. Les victimes peuvent aussi demander à la justice de condamner pénalement l'auteur du harcèlement et de réparer leur préjudice.
Les faits de harcèlement scolaire sont sanctionnés, qu'ils aient été commis au sein ou en dehors des bâtiments de l'établissement scolaire.
Il n’est pas rare qu’Internet et plus particulièrement les réseaux sociaux soient utilisés comme outils pour harceler des camarades. On parle alors de cyberviolences, voire de cyberharcèlement lorsque celles-ci sont répétées. Par exemple, partager un nu d’une camarade sans son consentement est puni par la loi.
Le faible âge de la victime constitue une circonstance aggravante pour l'auteur du harcèlement, tout comme l'utilisation d'Internet dans la réalisation des faits.

En tant que parents, que faire ?

  • Le ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports a ouvert un site Internet spécifique afin d’y trouver des ressources : https://www.nonauharcelement.education.gouv.fr
  • En cas de harcèlement scolaire, la victime ou ses parents peuvent d'abord prévenir la direction de l'établissement. Des mesures pourront être prises pour résoudre le cas, notamment dans le cadre du plan de lutte contre les violences scolaires.
  • La victime et les parents peuvent aussi saisir la direction académique des services de l'Éducation nationale (Dasen), notamment pour demander un changement d'établissement. Où s’adresser : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31985
  • En tant que parents, il est également important de veiller à ce que votre enfant ne participe pas au harcèlement d’un ou d’une camarade. Pour cela, n'hésitez pas à le questionner sur les relations que les élèves entretiennent entre eux dans l’établissement, mais aussi plus largement sur le climat scolaire. Informer votre enfant de son rôle en tant que témoin de harcèlement est également un bon moyen de lutter contre le harcèlement scolaire.

Si vous avez besoin de conseils complémentaires, contactez le :
N° VERT « NON AU HARCÈLEMENT» : 3020
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 18h (sauf les jours fériés)

Si le harcèlement a lieu sur Internet :
N° VERT « NET ÉCOUTE » : 0800 200 000
Gratuit, anonyme, confidentiel et ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h

  • Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site internet du gouvernement dédié à la lutte contre le harcèlement scolaire
  • crips_drogues_canabis
    FAQ - Mon fils ou ma fille fume du cannabis : que faire ?
  • crips_ecrans_carré
    FAQ - Comment reconnaître une addiction aux jeux vidéos et aux écrans ?