CRIPS ÎLE-DE-FRANCE

Répondre à l'urgence en temps de COVID / Un partenariat ARS

L'année 2020 a été perturbée par l'arrivée du COVID, qui ont notamment entraîné deux confinements. Le Crips Île-de-France a joué pleinement son rôle d'acteur en santé publique dans cette crise et a participé aux côtés de ses partenaires historiques à la lutte contre la Covid-19.
Découvrez nos partenariats

Un détachement de renforts humains à l'ARS Île-de-France

Lors du premier confinement et avec le soutien de la Région Île-de-France, le Crips a proposé son aide aux pouvoirs publics pour lutter contre la Covid-19. C’est ainsi que Gabriel Féménias (directeur général) et Benoît Félix (infirmier de santé publique) ont travaillé aux côtés de la direction de la santé publique de l’Agence régionale de Santé d’Île-de-France, dès le début du mois de mars 2020.

Au sein des équipes mobiles de l’ARS, leur mission était de protéger celles et ceux que l’épidémie menaçait le plus : personnes à la rue, personnes hébergées dans des dispositifs d’urgence et foyers de travailleurs migrants. •

Découvrez nos partenariats

Former des médiateurs anti-covid 

À la demande de l’ARS et de la Région Île-de-France et en lien avec l’AP-HP, la Croix-Rouge française, un institut de formation en soins infirmiers (IFSI) et l’École des hautes études en santé publique, le Crips a été associé à la création d’une formation spécifique pour les futurs médiateurs de lutte anti-COVID (les médiateurs LAC).

C’est un levier puissant pour augmenter l’impact des actions de prévention face à la Covid-19. Ces nouvelles équipes spécifiquement formées doivent renforcer les moyens de dépistage et de rupture des chaînes de transmission de la Covid-19 au plus près des lieux de vie, de travail et d’études des Franciliens. •

Adopter les bons réflexes 

Tout au long de l’été des dizaines d’actions d’aller vers dans l’espace public ont permis de partager des informations de prévention (gestes barrières) et ont aidé à l’acquisition des bons réflexes pour se protéger et protéger les autres. Les déambulations ont notamment eu lieu dans les zones de rassemblements extérieurs près des canaux franciliens, dans les parcs et autres espaces publics, et ont rencontré un franc succès. 

Des chiens renifleurs de COVID 

Coordonnée par la Région et l’ARS Île-de-France, une expérimentation du dépistage de la Covid-19 par des chiens renifleurs s’est déroulée au sein de l’université Gustave Eiffel (77) en lien étroit avec la Croix-Rouge française, l’AP-HP, les services départementaux d’incendie et de secours (60, 77 et 78), ainsi qu’avec l’École nationale vétérinaire d’Alfort. De nouvelles opérations sont programmées en 2021 avec l’objectif de produire une étude comparative des différentes techniques de dépistage. Il s’agira de démontrer scientifiquement le niveau d’efficacité de la méthode par chiens renifleurs afin de pouvoir l’utiliser plus largement.

Zone de rebond

  • crips_universante-stand
    Universanté // Un partenariat ARS pour et par les jeunes
  • Crips_ruban-rouge-vih-sida
    La Boucle du Ruban Rouge / un partenariat pour en finir avec le Sida
  • crips_animation_feel-good4
    Feel good : 100% bien-être // Un partenariat ARS