CRIPS ÎLE-DE-FRANCE

Accompagner les jeunes dans la lutte contre le harcèlement scolaire

Soutenu par Emmaüs Habitat, le Crips accompagne l’association Humanit’aide dans son projet de lutte contre le harcèlement scolaire au collège, à Noisy-le-Grand.

Humanit’aide, une “junior association” qui lutte contre le harcèlement scolaire.

Soutenu par Emmaüs Habitat, le Crips accompagne l’association Humanit’aide dans son projet de lutte contre le harcèlement scolaire au collège, à Noisy-le-Grand.

Les membres de l’association, âgés de 15 à 21 ans, sont accompagnés depuis novembre 2021 pour intervenir en collège sur la thématique de la lutte contre le harcèlement scolaire. Plusieurs modules de formation ont été proposés par le Crips, dans le but de renforcer leurs compétences et postures d’animation, ainsi que leurs connaissances sur les thématiques associées à la lutte contre le harcèlement.

Modules de formation

  • Introduction à la promotion de la santé et du bien-être.
  • Introduction aux enjeux de la lutte contre le harcèlement scolaire.
  • Posture d’animation. 
  • Lutte contre les LGBTphobies.
  • Bodypositivisme : une approche transversale de la lutte contre les discriminations.
  • Création de son déroulé d’animation.

À la fin de l’accompagnement, les jeunes interviendront en milieu scolaire, notamment auprès des collégiens et collégiennes de la ville de Noisy-le-Grand et deviendront ainsi des pairs de prévention sur la thématique. 

L’accompagnement des jeunes d’Humanit’aide a été en partie construit par et pour les jeunes. En effet, des jeunes accompagnés par la Couveuse du Crips sont intervenus afin de renforcer leurs capacités d’animation, notamment la posture à adopter, via l’animation d’un théâtre forum. Ce temps a permis de clôturer la phase de formation par une matinée de mise en pratique de leur déroulé d’animation. 

La prochaine étape pour Humanit’aide se fera sur le terrain, dans les collèges, afin de tester leurs outils et leur déroulé d’animation.

crips_personnage_ado
crips_personnage_ado
crips_cahier_sante_mentale_couv

Les cahiers engagés : renforcer les capacités des jeunes pour lutter contre le harcèlement.

Parmi les outils utilisés pour la formation des jeunes d’Humanit’aide, les cahiers engagés ont permis aux jeunes d’acquérir les ressources nécessaires pour leurs futures interventions. Deux cahiers ont été utilisés : le cahier engagé santé mentale afin de leur proposer des ressources pour développer la confiance en soi et l’empathie dans un groupe, mais aussi afin d’être en mesure de réorienter leurs publics et d’identifier les signaux d’alerte en matière de santé mentale. Le cahier engagé bodypositive a également été présenté afin d’aborder les questions relatives aux discriminations liées à l’apparence physique, premier motif de harcèlement, et de développer leurs capacités à lutter contre les mécanismes de discrimination. 

 

crips_cahier_sante_mentale_couv

Lutter contre le harcèlement en promouvant la santé mentale et la lutte contre les discriminations

La thématique du harcèlement scolaire se trouve à la croisée de plusieurs enjeux de promotion de la santé : la lutte contre les discriminations, la promotion de la santé mentale et le développement des compétences psychosociales (notamment l’empathie, l’esprit critique et la gestion des émotions). En effet, les situations de harcèlement existantes nécessitent de la part des jeunes concernés - ou impliqués en tant que témoins ou harceleurs - d’avoir développé les compétences psychosociales nécessaires : la demande d’aide et la capacité à identifier des ressources externes. Celles-ci permettent, lorsque les adultes agissent, d’enrayer en partie les situations de violences.

Aussi, la conscience de soi et l’empathie (compétences centrales dans la lutte contre les discriminations), associées à l’esprit critique, rendent les jeunes en capacité de lutter contre l’effet de groupe présent dans une situation de harcèlement et peuvent ainsi agir plus rapidement en tant que témoins.

La résistance à la pression des pairs est un enjeu très présent en promotion de la santé sur une pluralité de thématiques comme la prévention liée aux consommations de drogues, par exemple. Enfin, la lutte contre les discriminations, thématique transversale au Crips, est un levier majeur de la lutte contre le harcèlement au vu des motifs les plus fréquents : apparence physique, orientation sexuelle, identité de genre, stéréotypes de genre. Des sujets que nous travaillons par ailleurs dans de nombreuses autres thématiques (vie affective et sexuelle, santé mentale, prévention des consommations de drogues, hygiène de vie). 

L’OMS a déclaré les conséquences du harcèlement scolaire comme un enjeu de santé publique majeur. Sa prévention doit donc s’intégrer dans les champs de compétences de la promotion de la santé, en adoptant une approche positive et non moralisatrice permettant le développement des compétences psychosociales. 

 

Aller plus loin !

À lire aussi

  • Crips Drapeau LGBT
    Journée mondiale contre les LGBTphobies : une semaine d'activités à l'Atelier du Crips
  • crips_logo_programme_access
    Rendre visibles les vulnérabilités en santé sexuelle des femmes migrantes
  • crips_personnage_atelier_paloma
    Move’up : un programme d'activité physique pour lutter contre les discriminations et les inégalités