CRIPS ÎLE-DE-FRANCE

Crips Île-de-France x Speach : expérimentation d’un bot pour parler sexualité

“Speach, ton ami.e virtuel.le qui (re)fait ta cul’ture”. Speachbot est un chatbot de santé sexuelle à destination des 15-25 ans. En partenariat avec le Crips Île-de-France, présentation du projet et interview de Sarah Lecoffre, créatrice de Speachbot.
crips_illustration_speachbot
crips_illustration_speachbot

crips_illustration_speachbot_1
crips_illustration_speachbot_1

Accompagner les équipes éducatives à parler sexualité

L’un des objectifs du Crips Île-de-France est d’accompagner les établissements scolaires et de former les équipes éducatives à se saisir des questions de santé afin de pouvoir, à leur tour, animer des séances de prévention et aider les jeunes à prendre en main leur santé. 

Speach Prévention Association propose une solution numérique innovante qui consiste à converser avec un chatbot et utiliser le numérique pour aborder les questions de sexualité. Le Crips accompagne l'association depuis sa création, notamment via son programme "jeunes engagés en santé". L'initiative est née de la volonté de plusieurs étudiants et étudiantes de proposer aux jeunes des réponses sur la sexualité, grâce à un robot conversationnel et sur les réseaux sociaux. Il s'agit également, pour le Crips, de promouvoir la démarche "par et pour" les pairs et de bénéficier de compétences techniques nouvelles.

Quels sont les enjeux de ce partenariat ?

“Autonomiser les structures et avoir une approche numérique qui séduit les jeunes”

C’est un des objectifs du partenariat avec Speach Prévention Association. Concilier une approche numérique et autonomiser les jeunes et les structures encadrantes à se mobiliser sur des questions de santé et plus particulièrement sur la thématique de la sexualité. En pratique, l’utilisation d’un bot conversationnel offre une souplesse aux équipes éducatives et une plus grande liberté d’utilisation, mais aussi moins de contraintes par rapport à une animation en classe, par exemple.  

“Orienter les structures compétentes”

L’objectif de ce partenariat est de pouvoir orienter et apporter toutes les ressources nécessaires aux établissements. La volonté de cette expérimentation est que chaque adulte en contact avec des jeunes puisse les orienter vers des structures compétentes, mais aussi leur apporter des réponses à leurs questions.

Présentation du bot par Sarah Lecoffre, créatrice de Speachbot

Sarah Lecoffre est UX designer (*L’UX design se réfère à l’étude des attentes et besoins de l’utilisateur pour la création d’un site web et/ou d’une application mobile.) dans une société spécialisée en IA (Intelligence Artificielle*). Elle a imaginé Alix, devenu Speach, il y a quatre ans avec son ami Antoine Tirante de l’école ECV digital Paris - lui-même UX designer -, et Elodie Sauër professionnelle en stratégie de communication digitale. 

L’équipe Speachbot a beaucoup évolué depuis 2017. Se sont joints aux créateurs, des étudiants d’autres écoles et des professionnels du digital et de la tech qui ont découvert le projet lors d’un concours. 

Depuis sa création, l’équipe a développé des partenariats avec des sociétés telles que Breakpoint Technology, les Éditions Déclics ou Ocarina studio, mais aussi avec des professionnels qui ont été séduits par le concept, comme le Crips Île-de-France qui soutient ce projet depuis les prémices.

Création d’une solution numérique d’éducation à la sexualité

Définition : un chatbot peut être "intelligent" ou non. On dit d’un bot qu’il est "intelligent" quand il comprend la question posée par l'utilisateur en langage naturel. Par exemple : "Speach, c'est quoi une IST ?”, "IST" ou encore "C koi 1 maladi sexuel". Dans ces cas de figures on parle donc de NLU* (*Natural language Understanding). 

Pour Speachbot le choix s'est porté sur un chatbot en NLU c'est-à-dire la compréhension du langage naturel des utilisateurs. Le bot va apporter une réponse pré-rédigée pour répondre aux questions posées par les utilisateurs et ainsi engager une conversation avec eux. 

En créant une web-application destinée aux lycées, l'équipe de Speach a imaginé une solution d’éducation à la sexualité. L’intention : aider les établissements à mettre en place des ateliers sur cette thématique et répondre aux objectifs des trois séances d'éducation à la sexualité obligatoires depuis 2001, avec un contenu programmé avec des sujets définis et validés par Eduscol*(le site web officiel français d’information et d’accompagnement des professionnels de l’éducation).  

“Utiliser le digital pour toucher des personnes et parler sexualité”

L’éducation à la sexualité pour Sarah Lecoffre est à mettre au même niveau que l'éducation civique : elle a toute sa place à l’école. La thématique est, à son sens, un point clé du bon fonctionnement d’une société. Trop de personnes sont discriminées encore pour leur orientation, leur genre ou leurs pratiques. Trop de femmes sont victimes de violences sexistes et sexuelles dans tous les cercles sociaux (famille, travail, amis, religion, sport, Internet). 

Quand bien même certains jeunes ont la chance de ne pas vivre tout ça, chacun et chacune a eu un jour des questions sur la sexualité. Utiliser le digital pour toucher une génération née avec les smartphones et les réseaux sociaux est une évidence. 

Les questions les plus courantes qui sont posées sur Speach restent autour de ce qu’est la norme (taille, âge, etc.) et de comment aborder quelqu’un qu’on aime. Ce sont des points d’entrée pour parler d’autres sujets comme les IST, le consentement, les stéréotypes de genre, etc.

Comment est accueillie la plateforme dans les lycées ? 

Il y a une vraie peur des lycéens et lycéennes d’être identifiés : “Est-ce que l’on va voir que j’ai discuté de ce sujet ?”, “Que j’ai posé une question en story ?”. La plupart des échanges ou des sujets sur lesquels ils sont amenés à discuter avec le bot sont considérés comme “honteux” dans leur imaginaire, et en même temps piquent leur intérêt. 

Tout l’enjeu de cette plateforme est de les rassurer sur tous les sujets liés à la sexualité, de créer un climat de confiance avec eux et leur permettre de se lancer pleinement.

 

En savoir plus 

La plateforme a été conçue et designée par l’association, en partenariat avec le Crips  IDF sur les contenus, renforcée par les éditions Déclics, Ocarina Studio, Emma Spalart, Morgane Lecoffre et développée (code) par Breakpoint Technology.

 

  • Crips Drapeau LGBT
    Journée mondiale contre les LGBTphobies : une semaine d'activités à l'Atelier du Crips
  • Crips_logo_AFRAVIH
    AFRAVIH 2022 : une conférence d'experts en santé sexuelle
  • crips_personne-handicapee
    Journée mondiale du handicap : le Crips Île-de-France mobilisé