VIH-sida : Tout savoir c'est mieux prévoir

Pour te protéger du VIH et protéger tes partenaires, il existe de nombreux outils à ta disposition : dépistage, préservatif, prophylaxie pré-exposition (PrEP), traitement post-exposition (TPE) et traitement pour les personnes séropositives (TasP).

C’est ce que l’on appelle la prévention « diversifiée », c’est-à-dire une prévention qui s’adapte à toi, à tes envies et à la diversité des situations ! 

Le dépistage 

Il existe aujourd’hui différentes méthodes de dépistage : test en laboratoire ou dans un centre de dépistage (CeGIDD), via un dépistage rapide fait par une association ou un autotest (donné par une association ou acheté en pharmacie). Toutes ces méthodes ont leurs avantages que ce soit en termes d’accessibilité ou de rapidité du résultat.

Quel que soit ton choix, le plus important, c’est de te faire dépister régulièrement du VIH pour connaître ton statut sérologique et, en fonction, adapter ta prévention.

Les préservatifs

Il existe des préservatifs externes (dit masculins) ou internes (dit féminins). Il y en a de différentes matières, formes et tailles. Tu peux en trouver en pharmacies, dans les magasins, dans les établissements scolaires, en associations … Certaines marques sont même remboursées par la Sécurité sociale sur prescription, demande à ton médecin !

Et pour plus de sensations, de confort et de sécurité, utilise du gel lubrifiant à base d’eau avec le préservatif. 

La PrEP (prophylaxie pré-exposition)

La PrEP est un traitement antirétroviral destiné aux personnes séronégatives et qui est pris avant l’exposition au VIH. En somme, un comprimé par jour pour te protéger du VIH.

La PrEP est remboursée à 100%, elle est prescrite, après une consultation PrEP dans les services hospitaliers spécialisés et dans les centres de dépistage (CeGIDD). 

LE TPE (traitement post-exposition)

Généralement appelé « traitement d’urgence », le TPE peut t’être proposé en cas d’exposition au VIH. Disponible, gratuitement, dans tous les services d’urgence des hôpitaux, il doit être pris le plus rapidement possible et au maximum dans les 48 heures après l’exposition au VIH. Concrètement, un médecin évaluera avec toi ta prise de risque et te délivrera si besoin ce traitement avec une prise quotidienne pendant un mois.

Le TasP, traitement comme outil de prévention

« Indétectable = Intransmissible » ou « I=I ». 

Cela signifie qu’une personne vivant avec le VIH, grâce à son traitement, ne transmet plus le VIH.

Alors, que l’on soit séronégatif ou séropositif, ne nous privons pas de faire de belles rencontres !

Besoin de plus d’infos ?

N’hésite pas à poser toutes tes questions aux écoutants de Sida Info Service au 0800 840 800 (appel confidentiel, anonyme et gratuit).