CRIPS ÎLE-DE-FRANCE

Favoriser l’accès aux soins en santé sexuelle des populations migrantes, le défi du nouveau programme ACCESS

Répondre à un enjeu de santé publique concernant les populations migrantes, c’est le nouveau défi du programme ACCESS, créé par le Crips Île-de-France. “Développer une autonomie en termes d’accès aux soins, amorcer un parcours de santé, outiller les personnes”, le programme répond à des besoins réels auprès des professionnels et des populations concernées.
crips_logo_programme_access

Les populations migrantes au cœur des difficultés 

Les déterminants sociaux de la santé expliquent la difficulté pour les populations migrantes en situation de précarité de pouvoir adopter des comportements favorables à la santé. De ce fait, l’accès à la prévention et aux soins est généralement limité par plusieurs obstacles : barrières économiques, administratives, culturelles, institutionnelles et géographiques. 

De ce fait, la corrélation entre la construction d’un parcours de santé sexuelle cohérent, selon les recommandations de la HAS(1), et la vulnérabilité sociale à laquelle les publics éloignés du système de soins sont confrontés, reste forte. Certaines problématiques sont observées, ces dernières années, en France(2) : 

  • L’augmentation croissante du non-accès à la prévention et aux soins, notamment pour les migrants primoarrivants.    
  • La présence de situations individuelles complexes dans les dimensions médicales et sociales.
  • L’insuffisance d’information et de formation des professionnels du secteur médico-social sur les dispositifs et ressources existantes.
crips_logo_programme_access

Le Programme régional d’accès à la prévention et aux soins des personnes les plus démunies (PRAPS(3)) a été défini par la loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016. Le programme « Access » du Crips Île-de-France  s’inscrit dans la continuité des objectifs du PRAPS, à savoir :

« Favoriser un accès facilité et égalitaire à la prévention, à la promotion de la santé et au système de santé, et améliorer la cohérence dans le parcours de santé et de vie des personnes les plus démunies ».

Programme ACCESS : mettre en avant la prévention et la promotion de la santé sexuelle

De ce fait, la politique de réduction des inégalités de santé portée par l’Agence régionale de santé d’Île-de-France constitue le principal volet du programme.  

Le Crips Île-de-France intervient depuis de nombreuses années auprès du public migrant, et plus particulièrement sur la thématique de « la vie affective et sexuelle », à travers son projet de prévention et promotion de la santé « Prev’ensemble » qui a fait ses preuves en termes d’efficacité. 

Cependant, afin de faire face à la complexité des réalités médicopsychosociales que les populations migrantes rencontrent, un programme complémentaire de plus grande ampleur sur la santé sexuelle a été initié par le Crips. 

« Access » envisage de mettre en avant la prévention et la promotion de la santé sexuelle en passant par le prisme du social et de ses composantes. L’impact des facteurs sociaux n’est plus à démontrer face à la vulnérabilité sexuelle des personnes migrantes en situation de précarité, et face aux différents obstacles que ce public rencontre pour rentrer dans un parcours de soins. Ce programme tend à répondre à un besoin réel auprès des populations, mais également auprès des professionnels de terrain. Les objectifs se veulent transversaux afin de pouvoir toucher les différents acteurs de terrain accompagnant ces publics. 

L’objectif : d’ici 2024, le programme « Access » a pour vocation de contribuer à l’amélioration du parcours de prévention en santé sexuelle des personnes migrantes en situation de vulnérabilités, en favorisant une entrée dans un parcours de soins. 

Programme ACCESS : Les fondements du programme

  • « Faire avec » les populations

    Cette approche permet d’intervenir directement auprès des personnes en situation de précarité afin de développer leur capacité d’agir, d’adopter des comportements favorables à la santé et d’être acteurs dans leur parcours de soins (4). Exemple : Un nouvel outil pédagogique sur l’accès aux soins et la santé sexuelle a été co-construit avec le public cible bénéficiaire.  

     

  • Focus sur les compétences psychosociales

    C’est également grâce à un travail sur le renforcement des compétences psychosociales que le parcours en santé sexuelle des personnes migrantes pourra être renforcé. Plusieurs actions sont en cours d’élaboration et/ou d’expérimentation, toujours en lien avec l’accès aux soins et la santé sexuelle. Exemple : Les actions Menstru’elles qui développent l’estime de soi et luttent contre la précarité menstruelle.

  • La médiation en santé au centre de l’accès aux soins et aux droits

    La médiation en santé vise à améliorer l’accès aux droits, à la prévention et aux soins des personnes qui en sont éloignées. C’est un outil fondamental dans un projet d’accès aux soins et aux droits à destination du public migrant. En travaillant sur l’élaboration de permanences de « prévention santé », en co-animation avec des médiateurs de santé, le Crips s’engage à permettre aux usagers de bénéficier d’un accompagnement vers le système de prévention et de soins en santé sexuelle.

  • Le renforcement des compétences des professionnels et futurs professionnels du secteur médico-social

    Un des leviers de l’accès aux soins et aux droits en santé sexuelle des personnes migrantes passe par la formation et par des temps d’échanges entre professionnels et futurs professionnels. « Access » souhaite renforcer l’information et la formation des acteurs de première ligne sur les questions de précarité, de santé sexuelle et d’accès aux soins. Concrètement, des journées d’échanges entre professionnels ou des modules de formation pour les futurs professionnels sont proposés.

     

  • Articulations avec les acteurs locaux

    Les actions du programme « Access » auprès du public migrant s’intègrent dans une dynamique partenariale forte, en permettant de construire des projets avec les acteurs médico-sociaux préalablement mobilisés et engagés sur la thématique de l’accès aux soins et aux droits en santé sexuelle des migrants.  Nous travaillons en étroite collaboration avec les structures et les acteurs de terrain afin de ne pas se substituer aux actions déjà mises en place, mais de compléter et enrichir les différentes approches, pour une plus grande efficacité auprès des publics et avec le même objectif : diminuer les inégalités sociales de santé. 

     

Déployer le programme à l’échelle régionale 

Le programme « Access » vient d’être élaboré et expérimenté en 2021 sur le territoire parisien, la Seine-Saint-Denis et la Seine-et-Marne. Il sera déployé à plus grande échelle en 2022, en priorisant certains territoires d’Île-de-France au regard des inégalités sociales de santé.

 

(1) Haute Autorité de Santé 
(2) Projet régional de Santé d’Île-de-France 2018-2022. Programme régional d’accès à la prévention et aux soins 
(3) Projet régional de Santé d’Île-de-France 2018-2022. Programme régional d’accès à la prévention et aux soins
(4) IREPS Grand est – Intervenir avec des personnes en situation de précarité, un cadre méthodologique, Mars 2020

Si vous souhaitez participer à l’élaboration de certains projets du programme « Access », avoir plus d’informations ou tout simplement bénéficier des actions de prévention et promotion de la santé proposées, vous pouvez contacter access@lecrips.net.